Doubs

Calme et paisible cour
Où tout est féérie
Tu attires le regard
Et calme les coeurs meurtris
Tu appaises la souffrance
Par ton profond silence.
Les sentiers sillonants
Tout au long de ton cour
Nous font vivre un instant
Tout au long du parcour
Le mariage de ton eau
Et tout ce qui l'entoure
La Nature fit de toi
Avec un grand Amour
Un des plus beaux ouvrages
De notre Haut Jura.

(Juillet 1971)

Michel Unternehr