Pour tous ces gens tombés,
Sous les bombes par milliers
Pour ces jeunes drogués
Qui rêvent de liberté
Et pour tous ces bébés
Qui nous seront donnés
Que sera donc demain ?
Pour tout notre confort
Il nous faudra payer
Pour notre cécité
Il nous faudra pleurer
Pour tout notre passé
Il nous faudra payer
Pour notre vie future
Il nous faudrait prier

(Octobre 1972)

Michel Unternehr